20 Jan 2018
Fertilizers Europe Fertilizers Europe
Publié dans Infos Partenaires
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les fertilisants de type DAN (Directly Available Nitrogen1), tels que le nitrate d'ammonium (AN), le nitrate d'ammonium et de calcium (CAN) et le nitrosulfate d'ammonium, combinent les avantages de l'ammonium et du nitrate, les deux formes les plus simples de l'azote actif et sont directement disponibles pour les plantes.

Ces engrais azotés composés offrent aux agriculteurs et agronomes un moyen précis et fiable d'augmenter la production de nourriture  et d’énergie d'une manière acceptable pour l'environnement.

"Il ne fait aucun doute que les émissions d'ammoniac du nitrate d'ammonium sont beaucoup plus faibles que celles de l'urée. De nombreuses années de recherche l’ont prouvé."

Professeur-Mark-SuttonProfesseur Mark SuttonAu fil des ans, la majorité des agriculteurs européens ont constaté que les engrais DAN représentaient une source efficace d'azote. Toutefois, d'autres types d'engrais azotés, y compris l'urée et les UAN2, sont également utilisés en Europe et sont largement utilisés dans d'autres parties du monde, notamment aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. La production et l'utilisation d'engrais contribuent aux émissions de GES, notamment le dioxyde de carbone (CO2) et d'oxyde nitreux (N2O). Cependant, différents engrais azotés interagissent avec le sol de différentes manières, ce qui doit être pris en compte lors de l'évaluation de leur efficacité globale.

Les pertes de transformation

L'azote subit une transformation dans le sol, selon la composition de l'azote appliqué. Alors que le nitrate est repris directement par les racines de la plante, il peut y avoir des pertes dans le milieu lorsque l'urée et l'ammonium sont progressivement transformés sous forme de nitrate.

Les plantes n'absorbent pas directement l'azote sous forme d'urée en quantités importantes, il doit d'abord être hydrolysé en ammonium par les enzymes du sol, ce qui prend entre un jour et une semaine, selon la température et l'humidité. La nitrification par les bactéries du sol, convertit ensuite l'ammonium en nitrate sur une période de quelques jours à quelques semaines. Le protoxyde d'azote et l'oxyde nitrique sont perdus dans l'atmosphère pendant le processus.

En outre, les sels d'ammonium produits par l'hydrolyse de l'urée ne se comportent pas exactement de la même manière que ceux produits à partir de nitrate d'ammonium. L'hydrolyse de l'urée résulte d'une alcalinisation de courte durée dans le voisinage immédiat de la dose d'urée. Cela fausse l'équilibre naturel entre l'ammonium et de l'ammoniac sous sa forme ultime, entraînant des pertes par volatilisation.

Bien que l'utilisation d'un inhibiteur de l'uréase3 puisse aider à atténuer ces pertes, elles demeurent la principale raison pour laquelle une plus faible efficacité de l’utilisation de l’azote est observée avec l’urée.  C’est aussi la raison pour laquelle, chaque fois que c’est possible, l'urée doit être incorporée dans le sol immédiatement après l'application.
Une plus faible empreinte carbone

Même s’ils ne sont pas incorporés dans le sol, les engrais DAN affichent une empreinte carbone plus faible tout au long de leur cycle de vie, de la  production à l’’application du cycle de vie, mais aussi une plus faible volatilisation de l'ammoniac. L’urée émet moins de CO2 lors de sa fabrication qu'un nitrate d’ammonium, mais cet avantage s’inverse lors de son application, lors de laquelle davantage de CO2 est libéré.

Le bilan carbone global de l'urée est donc plus élevé que celui d'un engrais DAN. En outre, les pertes par volatilisation de l'urée et la moindre efficacité d'utilisation de l'azote doivent être compensées par une dose plus élevée d'environ 15%, ce qui  alourdit encore  son empreinte carbone.

Fertilizers Europe croit qu’une intensification durable de l'agriculture européenne peut être fournie par de bonnes pratiques agricoles et l'utilisation efficace des engrais. La règle minimale pour l'utilisation d'engrais reste simple: appliquer le bon produit, au bon endroit, à la bonne dose, au bon moment. Des engrais disposant d’un profil de libération fiable et de caractéristiques d'application précises permettent de réduire les pertes et d’améliorer l'absorption par les végétaux.

Vers une agriculture intelligente

En 2012, Fertilizers Europe a développé la brochure «Vers une agriculture intelligente » qui définit les principaux aspects de l'impact agronomique et environnemental des différents types d'engrais azotés actuellement en usage en Europe et les avantages des engrais DAN. La brochure, qui a été traduite en 15 langues européennes, est une contribution majeure au programme en cours de Fertilizers Europe destiné à promouvoir la meilleure pratique agricole en Europe.

1 Azote directement disponible / 2 Urée-nitrate d’ammonium / 3 enzyme qui catalyse la réaction de transformation de l'urée en dioxyde de carbone et ammoniac.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.