24 Sep 2018

La Commission prévoit des mesures d’urgence

Publié dans Actualités
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A la suite de la réunion du 14 août entre experts des ministères de l’Agriculture européens, la Commission européenne a confirmé que des mesures d’urgence seraient prises pour les filières les plus touchées par l’embargo russe, en particulier celles des légumes périssables. Dacian Ciolos, commissaire européen à l’Agriculture, a précisé qu’il s’agirait de mesures de stabilisation du marché, parallèlement à la mise en œuvre d’un mécanisme de surveillance renforcée du marché.

Il a également incité les Etats membres à communiquer avec la Commission pour lui transmettre des données actualisées permettant de chiffrer l’ampleur de l’impact de l’embargo sur les marchés. Stéphane Le Foll s’est félicité de la réactivité de la Commission, soulignant dans un communiqué « cette convergence de vue et de la volonté de la Commission et des Etats membres d’apporter des solutions rapides à l’ensemble des professionnels agricoles et des filières agroalimentaires dans un contexte d’urgence ».

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.