24 Sep 2018

L’UE : des mesures exceptionnelles pour la pêche & nectarine

Publié dans Actualités
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Commission européenne a annoncé un certain nombre de mesures exceptionnelles pour venir en aide aux producteurs de pêches et de nectarines. En préparation depuis quelques semaines, ces mesures ont été proposées plus rapidement que prévu suite à l’annonce de l’embargo russe. La Commission souhaite ainsi faire passer à 10 % (contre 5 % auparavant) la production des organisations de producteurs (OP) pouvant être retirée du marché pour être distribuée gratuitement.

Une aide correspondant à 50 % du prix de retrait prévu pour les OP pourra être versée aux non membres d’OP. Des fonds supplémentaires seront également alloués aux opérations de promotion prévues par les OP. Si ces mesures doivent encore être adoptées prochainement de façon formelle, la Commission a déjà assuré de leur rétroactivité à compter du 11 août. Xavier Beulin, président de la FNSEA, a salué la réactivité de Bruxelles même si la FNSEA attend tout de même d’autres mesures. Il a par ailleurs évoqué l’idée de distribuer aux plus nécessiteux les fruits et légumes retirés du marché européen, notamment aux réfugiés d’Erbil, au nord de l’Irak.

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a également salué les décisions prises par le Commissaire européen à l’agriculture. Dans ce contexte d’embargo russe, Stéphane Le Foll et Carole Delga, secrétaire d’Etat chargée du commerce, ont par ailleurs annoncé l’intensification de la campagne de contrôle sur les fruits et légumes. Une mesure qui permettra « en particulier de vérifier la présence de bons de commande avec prix de vente lors du transport de cargaisons de fruits et légumes », indiquait le 11 août un communiqué conjoint des deux ministères.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.